dimanche 19 juin 2011

Va-t-il m'apprécier?




Sur la route de l'école, j'essaie de repérer les rues bien que mon sens de l'orientation laisse vraiment à désirer. Luisa me raconte qu'il y a plus de français que d'anglais dans ce quartier de Londres. Je suis étonnée de l'apprendre alors que c'est l'un des endroits les plus luxueux que j'ai pu visiter depuis mon arrivée. En franchissant la grille de l'école, je me demande si Noah va m'apprécier, m'ignorer ou me détester. D'après ce que sa mère me décrit, il a l'air d'avoir beaucoup de caractère pour son jeune âge, je m'attends donc au pire. Tous les parents patientent derrière une ligne blanche dessinée sur le sol. Je confirme que beaucoup de français habitent le quartier mais à écouter la dame à ma droite, qui prépare ses vacances à Megève, ils ont un train de vie bien loin du mien. A la sonnerie, je scrute tous les petits garçons de son âge me disant que ça pourrait bien être lui. Luisa le cherche également alors qu'une foule d'enfants courent dans tous les sens, sur-excités d'être enfin libérés. Et puis, elle sourit, je suis furtivement son regard et découvre un enfant aux cheveux brun et aux yeux noisettes. Il a un dessin dans ses mains, elles-mêmes tâchées de peinture. Il me regarde et me sourit, je me sens rassurée.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire